Depuis que le Groupe Pierre et Vacances a racheté la SAS LES SENIORIALES en 2007, beaucoup d'acquisitions de maisons "Senioriales" ont été faites avec une tromperie de la part du promoteur. En voici de multiples preuves !

 

LA TROMPERIE: Un exemple parmi tant d'autres !
La tromperie - Un exemple parmi d'autres
Document Adobe Acrobat 175.7 KB
L'Article de Nice Matin nous prouvant qu'il y a eu tromperie.
Nice Matin Ouverture GRASSE 10.2009.pdf
Document Adobe Acrobat 101.9 KB
Tentative de tromperie ?
Un descriptif sommaire cosigné par chaque réservataire et le promoteur qui précise les principaux engagements
Tentative de tromperie.pdf
Document Adobe Acrobat 1.6 MB
Tromperie (s) !
Les multiples exemples de tromperie
Tromperie - la suite.pdf
Document Adobe Acrobat 1.0 MB
Une Tromperie à Hinx - Liste des griefs jointe
Une tromperie à Hinx et La liste des gri
Document Adobe Acrobat 726.4 KB
Autre exemple de tromperie qui provoque: La lassitude des résidents!
Ce texte était à la une de Novembre/Décembre
Lassitude des résidents.pdf
Document Adobe Acrobat 846.9 KB
Encore une tromperie: La Destination & Le Concept des Senioriales
Ce sujet faisait La Une de la seconde quinzaine de février 2014.
Destination et Concept des SENIORIAL.pdf
Document Adobe Acrobat 184.5 KB

10 Présentations trompeuses dans les résidences.

Les 10 présentations trompeuses de Grasse.
10 présentations trompeuses GRASSE.pdf
Document Adobe Acrobat 108.5 KB
Les 10 présentations trompeuses de Hinx
10 présentations trompeuses HINX.pdf
Document Adobe Acrobat 88.6 KB
Les 10 présentations trompeuses de Meursac
10 présentations trompeuses MEURSAC.pdf
Document Adobe Acrobat 110.1 KB
Les 10 présentations trompeuses de Jonquières Saint Vincent
10 présentations trompeuses JONQUIERES.p
Document Adobe Acrobat 89.1 KB
Les 10 présentations trompeuses de Salies du Salat
10 présentations trompeuses SALIES.pdf
Document Adobe Acrobat 131.9 KB
Les 10 présentations trompeuses de Paradou
10 présentations trompeuses PARADOU.pdf
Document Adobe Acrobat 97.8 KB
Les 10 présentations trompeuses de Montélimar "ville"
10 présentations trompeuses MONTELIMAR
Document Adobe Acrobat 94.9 KB
Les 10 présentations trompeuses de RUOMS
10 présentations trompeuses RUOMS.pdf
Document Adobe Acrobat 353.3 KB
Les 10 présentations trompeuses de PRADES
10 présentations trompeuses PRADES.pdf
Document Adobe Acrobat 462.6 KB
Les 10 présentations trompeuses de Soulac sur Mer
10 présentations trompeuses SOULAC.pdf
Document Adobe Acrobat 102.9 KB
Les 10 présentations trompeuses de Montagnac
10 présentations trompeuses MONTAGNA.pdf
Document Adobe Acrobat 410.0 KB
Les 10 présentations trompeuses de Villegly
10 présentations trompeuses VILLEGLY.pdf
Document Adobe Acrobat 409.5 KB

Tromperie... sur les charges de copropriété

L'exemple de la résidence de Soulac-sur-mer
Tout cela n'est pas sérieux, de la part du promoteur, et par le syndic, Nexity, qu'il met en place systématiquement !
Charges copro SOULAC - mensonge promoteu
Document Adobe Acrobat 2.0 MB

Publicité trompeuse et mensongère

Retraités (uniquement) ? Plain-pied ? Gardien.. qui veille ?
Le promoteur prétend tout cela AVANT pour vendre ses logements. Mais sur place, les copropriétaires constatent que c'est souvent du vent c'est à dire de la publicité mensongère. Des baux ont été accordés à des personnes non retraitées, donc toujours en activité professionnelle. L'avocat des Senioriales a prétendu alors que les résidences étaient prévues par des "seniors" (donc pas obligatoirement retraités). Le gardien est obligatoire ! Or, il n'effectue aucunement cette tâche mais il est payé pour et son salaire, sur treize mois, ainsi que l'obligation de le loger sur place (inutile) avec la location d'une loge alors qu'elle devrait appartenir à chaque copropriété, ce qui représente un coût CONSIDERABLE !
Pub mensongère.jpg
Image JPG 979.0 KB

La licence de marque ? Du vent !

Voir les détails à l'onglet concerné
Voici le texte de la licence de marque déposée par les Senioriales. Ils affirment, prétendent, que dans les résidences "village" il doit y avoir, avec le club house, une chambre d'hôtes et un terrain de pétanque. Mais à Grasse, pour uniquement des questions d'économies (ainsi que sur des équipements) il n'y a ni chambre d'hôtes ni terrain de pétanque ! N'est ce pas une tromperie ? Le litige est toujours en cours avec des copropriétaires qui n'acceptent pas cette pratique d'un autre âge qui est imposée !
Obligations Licence de Marque CONCEPT Se
Document Adobe Acrobat 608.3 KB

Ruse (s) ou tromperie ?

Il suffit de lire !
Ce promoteur agit partout de la même manière. Il espère que les copropriétaires "âgés" n'iront pas plus loin que l'expression d'un mécontentement ou l'envoi de courriers ! Mais désormais, tout cela va être dénoncé. Tous les moyens légaux seront utilisés.
Ruses... ou tromperie.doc
Document Microsoft Word 23.0 KB
On présente les résidences Senioriales d'une manière mensongère, tout est beau, tout va bien !
Puis, que faut-il ensuite faire quand sur place on constate :
Que le gardien ne sert à rien, qu'il ne peut exercer sa fonction... qu'il est logé, obligatoirement, sur place, et que ce logement a été vendu à un investisseur... et que la copropriété doit la louer !!!
Que dire aussi des malfaçons, des dommages en tous genres, du réseau d'arrosage à l'isolation thermique ! Les normes et règles non respectés !
Impossible de trouver des réponses valables et sérieuses avec ce promoteur dont le seul objectif est de construire ailleurs d'autres résidences, le plus vite possible ! Peu importe si elles sont bâclées !
Il ne nous reste qu'à nous fédérer pour l'obliger à rectifier ses erreurs, la plupart connues et répétées - et/ou de saisir la justice !
SENIORIALES - Exemples concrets - 30.6.2
Image JPG 874.0 KB

On présente un "dressing".... qui n'est pas du tout celui réalisé  !

Voici le dressing sur la plaquette publicitaire...
Pub Dressing Grasse.pdf
Document Adobe Acrobat 288.5 KB
Mais dans la réalité c'est.... (voir la photo) ! Il s'agit bien d'une tromperie !
Bien sûr, on va vous dire que la plaquette de présentation n'est pas contractuelle ! Or, c'est totalement faux, il y a jurisprudence (Cour d'Appel) - voir à l'onglet jurisprudence et utilisez-là. Dans la pièce dédiée, on y a mis également le cumulus de 200 litres qui prend la moitié de la place !
DRESSING réel Grasse.jpg
Image JPG 97.6 KB

Autre pub sur Internet !

Une tromperie caractérisée !
Il n'y a pas eu 59 logements à la vente, mais seulement 58, car le 59ème c'est l'appartement récupéré (loge du gardien) pour le vendre à un investisseur ! Autre tromperie scandaleuse, la porte d'entrée des immeubles ne peut pas être ouverte du vidéo-portier des appartements, comme prévu (c'est écrit noir sur blanc sur ce document par le promoteur lui-même) !
Pub Plaquette Grasse sur internet.jpg
Image JPG 873.6 KB
Un "investissement" sûr ?
Une tromperie de plus ! Tous les logements, maisons ou appartements, achetés au delà du prix du marché, ne peuvent être revendus qu'avec une décote élevée, allant de 20, 30% voire beaucoup plus selon les résidences ! Quant aux charges > Voir à l'onglet correspondant, tous les détails sur cette autre tromperie d'un promoteur malveillant !
Pub Senioriales--TROMPERIE.jpg
Image JPG 345.6 KB

La "loge" du gardien ?  Une tromperie majeure !

Car l'ADCS, après sa première assemblée nationale nationale en février 2013, apprendra que les 7 premières résidences "village", le concept initial des frères RAMOS, racheté en 2006-2007 par le groupe Pierre et Vacances, avaient une loge (appartement de fonction du gardien), dans le club house, mais PARTIE COMMUNE comme l'ensemble du bâtiment club house avec la chambre d'hôtes !

Comment alors accepter de payer un loyer, puisqu'elle a été ensuite indiquée dans les nouveaux règlements de copropriété comme "lot privatif" AFIN DE LA VENDRE à un investisseur... à la moitié du prix des logements payés par les retraités ?

Texte de l'ADCS en 2013 avec les précisions, exemple de la résidence de Casteljaloux
Nous avions pu étudier le règlement de copropriété de cette résidence. La loge, dans le club house, était bien une partie commune et considérée comme un avantage en nature ! Donc pas de loyer à payer par la copropriété !
LOGE - Partie commune puis privative Inf
Image JPG 245.9 KB
La loge était positionnée dans le club house... à l'intérieur de la résidence (Comment le gardien peut-il surveiller les entrées ?).
Le plan de le confirme et le règlement de copropriété confirme bien qu'il s'agit d'une partie commune !
Litige LOGE et Casteljaloux.pdf
Document Adobe Acrobat 669.7 KB
Loge du gardien = charges générales, donc pas de loyer !
C'est ce que précise l'article 36 du règlement de copropriété de la résidence de Casteljaloux, ouverte en 2006, juste avant le rachat des Senioriales par le groupe Pierre et Vacances.
Les 7 premières résidences Senioriales avaient donc une loge dont elles étaient propriétaires, comme le club house, la piscine, etc.
Litige loge et Casteljaloux (2) 27.1.pdf
Document Adobe Acrobat 1.4 MB
Pour rappel, notre alerte du 4 avril 2016
Où nous rappelons que la loge était une partie commune puis est devenue, comme par hasard, une partie privative (afin de la vendre). N'est-ce pas une tromperie ?
Vente de la loge par Senioriales-Texte A
Image JPG 240.0 KB
Résidence de Rambouillet : ouverture septembre 2012 = Loge PARTIE COMMUNE !
Pourquoi pour les 7 premières résidences, la loge était une partie commune comme le club house, puis partie privative afin de la vendre (à un investisseur) et de faire payer un loyer.... puis en 2012 elle redevient une partie commune ?
LOGE du gardien - Rambouillet partie com
Image JPG 267.1 KB
Vendre la loge du fait de pertes ? Pas du tout !
Nous en avons la preuve puisqu'au rachat des Senioriales par Pierre et Vacances en mai 2007, le communiqué de presse confirmait les bons résultats : 4 millions d'euros pour l'exercice clos au 31.3.2007 avec en projet le double pour 2008 ! On a bien volé la loge aux copropriétaires !
Senioriales - P&V bénéficiaires au racha
Document Adobe Acrobat 80.6 KB

Une double tromperie :

"Vous êtes propriétaires" ? 50% d'investisseurs donc de non résidents à Grasse ! (donc des locataires qui souvent ne respectent pas le règlement de copropriété).

 

Le "gardien" ? Il ne peut assurer cette fonction pour laquelle il est payé (13 mois + prime pour sortie des containers + taxe d'habitation)... et récemment (2016) paiement d'une mutuelle... mais aussi et surtout logé alors que c'est inutile, dans un appartement (exemple de Grasse de 82 m² !) qu'il faut louer ! La vente de ce lot, devenu privatif par la seule volonté du promoteur, est un scandale. Le logement d'un gardien nécessite des conditions qui ne sont pas réunies. Il n'assure en définitive ni surveillance ni sécurité !

La tromperie concernant le gardien !

Un "gardien" soi-disant présent 24h/24 ! Or il n'assure nullement la surveillance ni donc la sécurité... Il travaille simplement comme un employé d'immeuble et n'a pas besoin d'être logé ! Il a un appartement payé par les copropriétaires (location obligatoire) qu'il utilise comme s'il était un résident ! Il s'agit d'une grave tromperie, avec un coût considérable à payer en permanence !

La tromperie sur le nombre de logements "pour seniors" !

Voici le panneau de chantier de la résidence de Grasse, prise par un futur copropriétaire - qui deviendra adhérent de l'ADCS. Il indique "59 logements pour Seniors".

Or, il n'y en a et aura que 58, dans quatre bâtiments, car le 59ème sera un logement aménagé dans le club house, au fond de la résidence, à l'arrière du bâtiment... pour servir de loge au gardien ! Pratique pour surveiller et assurer la sécurité ! Première tromperie, autant pour le public que pour la mairie avec le permis de construire.

La deuxième tromperie sera de faire croire qu'un gardien était nécessaire, ainsi qu'une loge et enfin de vendre le lot, en le rendant privatif dans le règlement de copropriété... à un investisseur, qui pourra la louer - obligatoirement - 1000 € par mois... à vie !

Une société sans foi ni loi, un promoteur pervers et un président qui ment à ses clients, à la presse et même à la justice ! (Voir aux autres onglets).

Pub mensongère, tout est faux, le moyen habituel utilisé pour tromper les retraités qui pensent à une résidence idéale (?) :

Dans l'exemple ci-dessus, tout est faux : "retraite active" ? Mais nous avons des résidents qui viennent aux Senioriales pour ne pas aller en maisons de retraite, parfois dépendantes... qui nécessitent l'assistance d'une aide à domicile, le passage fréquent de l'infirmière, etc. Les résidences Senioriales n'étaient pas prévues pour eux.  Le "spécialement conçues pour les retraités dynamiques" est une information trompeuse. Beaucoup sont déçus quand ils vivent sur place pour le constater. Mais, en plus, le promoteur a imposé un "gardien" et de le loger sur place ! Or, il n'assure pas cette fonction et il est aberrant de devoir le loger dans la résidence. Il n'existe plus d'astreinte pour ce métier et le loger la nuit ne correspond à aucune nécessité. Il n'y a pas de chaufferie, des ascenseurs uniquement dans les quelques résidences avec appartements (mais les contrats de vérification et de maintenance comprennent la télé-alarme et l'assistance en cas de besoin), etc. Il est imposé également une animatrice alors que sa présence obligatoire avec un contrat de travail est contestée dans de nombreuses résidences. Le système Senioriales est donc obsolète et coûteux ! Avec de plus en plus de locataires donc de bailleurs (investisseurs) qui ne s'intéressent pas à la vie de la copropriété et son fonctionnement, le "concept" est devenu un machin incontrôlable qui ne survit qu'avec les manoeuvres permanentes du promoteur soutenu par quelques irresponsables qui feraient mieux de comprendre que le concept dit Senioriales est en perdition.