Publicité(s) trompeuse(s) !

La publicité trompeuse démontre que, petit à petit, le concept est abandonné par le promoteur lui même.

Destination des Résidences ?

L'objectif de cet onglet est de prouver que la "destination" des résidences a été dénaturé et qu'on ne peut plus nous obliger à respecter (que de notre côté - donc en sens unique) un concept devenu obsolète, avec obligation d'un gardien, d'une animatrice, etc.

Publicité trompeuse: l'abandon du concept.
Publicité trompeuse ABANDON concept.pdf
Document Adobe Acrobat 106.5 KB
Un 1er exemple de publicité trompeuse
Pub trompeuse CONCEPT.pdf
Document Adobe Acrobat 528.4 KB
Un autre exemple avec cette plaquette concernant Grasse
UNE PLAQUETTE PUBLICITAIRE POUR GRASSE.p
Document Adobe Acrobat 203.9 KB
Quand le Promoteur fait le contraire de ce qu'il annonce !
Quand la promoteur fait l'inverse de ce
Document Adobe Acrobat 222.9 KB
BROCHURE SENIORIALES 2013-2014 : PUBLICITE TOUJOURS TROMPEUSE
Commentaires de la brochure en cours de diffusion qui présente toujours les résidences Senioriales d'une manière trompeuse.
Publicité trompeuse Plaquette 2013.pdf
Document Adobe Acrobat 813.8 KB

Publicités trompeuses, non respectées..

Publicité mensongère : définition.
A lire par tous avant de réagir et d'agir !
Publicité mensongère - Code consommation
Document Adobe Acrobat 365.0 KB
Liste non exhaustive établie pour la résidence de Grasse
Pour des questions d'économies, le "plain-pied" n'a pas été respecté.... La notice paysagère déposée à la Mairie également.... Pas de terrain de pétanque (trop cher nous a dit le maître d'oeuvre) !... Ni de chambre d'hôtes - ce qui fait que la "loge" du gardien, partout ailleurs autour de 60 m² a une surface exceptionnelle - unique en France - de 82 m² ! Mais un loyer de 1000€/mois à payer + les charges par les copropriétaires !!!
Liste publicités trompeuses et non respe
Document Adobe Acrobat 792.1 KB
L'exemple de Soulac sur Mer
Les belles plaquettes publicitaires où tout est beau, tout est parfait... Puis il y a la réalité lorsque les copropriétaires arrivent sur place !
Publicité et réalité SOULAC.pdf
Document Adobe Acrobat 1.7 MB

Le rachat en mai 2007

Le communiqué de presse "officiel" de Pierre et Vacances
Seniors "retraités".... non respectés à Grasse ! Idem pour le "plain-pied" à Prades et Grasse : Gardien "logé sur place", dans quelles conditions : loge placée au milieu de la résidence et vendue à un investisseur ! "Pleine propriété" soit des acheteurs qui résident eux-mêmes dans la résidence ? Des "charges de copropriété limitées" ? Les nouveaux dirigeants ont trahi le concept d'origine. La destination n'est plus la même ! Le concept est bafoué, tout est faux !
Cqué Presse Senioriales RACHAT 15.5.2007
Document Adobe Acrobat 587.8 KB
Une pub en 2007 : rien n'a été respecté !
Voir aux onglets "procès" et "plaintes pénales".
Pub Senioriales 2007.pdf
Document Adobe Acrobat 140.1 KB

Des photos qui prouvent la publicité... trompeuse :

Exemple du dressing qui sera mis en place
Ce dressing est présenté sur la plaquette publicitaire qui, contrairement à ce qu'affirme ensuite le promoteur, l'engage !
Pub Dressing Grasse.pdf
Document Adobe Acrobat 288.5 KB
Mais voici le vrai !
Comme pour d'autres prestations, soit ce sera amputé, totalement différent des exemples présentés donc vendus comme tels, soit du bas de gamme !
Et si le promoteur, de mauvaise foi et menteur, ne veut pas trouver une solution à l'amiable, que reste t'il comme solution pour les copropriétaires ? Saisir la justice !
Dressing La réalité.jpg
Image JPG 97.6 KB
Qui a t'il de vrai dans ces affirmations, photos à l'appui ?
Seniors "actifs", salle d'eau "ergonomique" ? Plain-pied ?
Voir à Prades et à Grasse la hauteur pour accéder à la douche ?
Le gardien qui "veille sur votre tranquillité" ?
Pub Grasse Plain pied. gardien veille.jp
Image JPG 979.0 KB
Tout est, doit (devrait) être de "plain-pied" !
Mais on trouve un escalier de 20 marches... et un bac de douche qui n'est pas de plain-pied ! Le promoteur n'a pas respecté ses engagements formels. Peu importe les difficultés pour rendre accessible tout bâtiment (pour les appartements ou pour une douche "à l'Italienne" dans les étages), il devait les respecter. S'il ne l'a fait fait, il ne doit pas se voiler la face et refuser d'entendre les copropriétaires abusés !
Plain pied Constat d'huissier Grasse.pd
Document Adobe Acrobat 224.9 KB

Publicité ou présentation trompeuse ?

Une pub sur internet !
Tout est faux dans cette publicité des Senioriales sur Internet :
"Concept novateur" ?
"Cadre de vie convivial" ?
Et le "plain-pied" ? Les charges ?
Bravo pour la "vraie vie de village" !
Plutôt le marasme !
Ce n'est pas bien d'avoir menti et trompé ses clients et de vouloir en "piéger" de nouveaux !
Pub Senioriales sur internet.pdf
Document Adobe Acrobat 488.6 KB

Publicité et réalité !

L'exemple de Soulac !
On retrouve hélas ailleurs ces espaces verts abandonnés dès l'ouverture, non achevés, avec un réseau d'arrosage saboté... de nombreuses fuites et des factures d'eau énormes que la copropriété doit payer ! Et ce promoteur se désigne ou prétend être "expert en résidences seniors" !!!
Publicité et réalité SOULAC.doc
Document Microsoft Word 2.1 MB
Une nouvelle pub...
Où tout irait bien ? Sécurité, confort, personnel pour nous "faciliter la vie", etc. Mais ce n'est qu'un rêve !
Sénioriales pub 2015.jpg
Image JPG 1.5 MB
Voici nos commentaires !
Car la situation est tout autre dans les résidences : dommages, malfaçons, non-façons, vices cachés... sans parler des charges !!!
Une contre-publicité SENIORIALES.jpg
Image JPG 558.3 KB

Plaquette publicitaire 2012 et 2013 :

Cette plaquette est toujours en cours de diffusion en 2014 et 2015
La page 10 précise et confirme que pour les résidences "Village", il doit y avoir un "Boulodrome" et une "Chambre d'hôtes" !
Le promoteur a "oublié" de le faire à Grasse. Il a été mis en demeure pour les réaliser. Quelle confiance accorder à une société qui agit de cette manière, incapable d'assumer ses fautes donc ses responsabilités ?
Pub Senioriales 2012 et 2013 Pétanque et
Image JPG 1.7 MB

A la télévision (?)

Des résidents "récompensés" pour faire la pub des Senioriales !
Leur spot publicitaire, de plus en plus bref, présente un ou deux résidents qui vantent les "Senioriales"... pour dire quoi ?
Nous savons ce qu'il en est ! Nous y vivons !
Que reste-t-il des Senioriales-31.5.2015
Image JPG 342.9 KB

La "destination" des résidences ?

Un texte qui confirme tout ce que nous dénonçons !
La "destination" des résidences n'est plus qu'un souvenir et le "concept", obsolète, n'existe plus que dans les publicités du promoteur qui s'acharne à vendre du "vent". Pourtant, l'ADCS l'avait alerté et proposé d'y répondre en traitant les dysfonctionnements ! Il n'a pas donné suite. Maintenant, il n'est plus capable aujourd'hui d'y faire face, il est dépassé par ses méthodes dont il ne peut plus se séparer !
Destination et Concept des SENIORIALES.p
Document Adobe Acrobat 184.5 KB

Fort en pub, piteux en réalisation...

Une "pub" sur internet... Rien n'est et ne sera respecté... Tout pour appâter le client !
On rogne sur tous les coûts, on prend alors du bas de gamme par rapport à ce qui était prévu et proposé. Si ce n'est pas de la publicité mensoingère, trompeuse ?
Pub Grasse sur internet.jpg
Image JPG 958.7 KB

"Un personnel attentif" ?

Page sur la dernière plaquette en cours de diffusion
Tous les témoignages reçus prouvent le contraire. Si vous exprimez des désaccords, on vous écarte et même on ne vous parle plus ! Dans les résidences "en ville", on reçoit le courrier pour vous et on vous le donne quand on le veut !!!
Pub Senioriales Personnel attentif.jpg
Image JPG 304.6 KB

"Journées Découverte" à la résidence du Paradou (13)  les 24 et 25 mars 2016 :

Ouverte en décembre 2010, le promoteur vante la convivialité et le gardien !
Il n'y a ni l'un ni l'autre hélas et, à propos du gardien, ceux qui y vivent savent que c'est uniquement un argument de vente donc un mensonge. D'ailleurs, à Paradou, il y a un employé d'immeuble comme dans d'autres résidences, suite au départ du "gardien" selon le précédent contrat. Il doit s'occuper de l'entretien de la résidence, de la piscine, mais ne fait pas de la sécurité donc de la surveillance; il n'a donc aucune fonction de gardien et n'a pas à être logé sur place ce qui est un abus, un montage abusif du promoteur à la charge des copropriétés.
Pub ventes PARADOU 3.2016.jpg
Image JPG 167.0 KB